Notre travail principal

Notre but est de remettre en état les vélos ou de récuperer les pièces afin de faire un magasin de pièces détachées d'occasion. Quelques chiffres de la fourrière : Nous traitons environ 800 à 1200  vélos par an en fourrière et environ 1000 vélos à travers les régies , les dons et abandons....

Tous les mois, nous envoyons 600 à 800 kg de ferraille. Un conseil pour eviter ce gachis, achetez des vélos de bonne qualité et réparable.

Ne nous contactez pas pour aller chercher un vélo directement dans la rue, voyez  directement avec la police municipale.

La vignette n'existe plus et du coup les critères pour prendre un vélo dans la rue sont :

Les cas de mise en fourrière sont : les cycles volés, les cycles manifestement abandonnés ou à l'état d'épave. L'aspect du cycle (mauvais état d'entretien), ne justifie pas, à lui seul, son enlèvement, à l'exception des épaves. Ces directives figurent dans une instruction de service de la police.